samedi , 18 novembre | 08 : 27
Accueil / Conflits / Black Birds Squadron / Le blocus de Gaultier De Varennes continue

Le blocus de Gaultier De Varennes continue

Stock des vivres à destination de Gaultier de Varennes, qui ne seront pas livrés tant que le Blocus sera maintenu.

Nous ne lâcherons pas !

[01 février 3302]

Depuis plus d’un mois, le Black Birds Consilium opère un Blocus drastique sur la base Gaultier De Varennes, base planétaire située sur la planète Munfayl 5C. Ce blocus prend ses racines dans la guerre contre Munfayl Labour en octobre 3301 quand, à la suite d’une victoire écrasante, l’outpost Nicolet Orbital n’a pas été rétrocédé aux Black Birds. Contrairement à tous les traités galactiques, Munfayl Labour, Jet Central Company, Erisagirari et Munfayl Law Party ont décidé de s’allier pour contrer les plans du Consilium. Comme prévu, le Consilium ne s’est pas laissé faire et a mis, une fois encore, tous les moyens dont il dispose pour rétablir la justice et la paix.

L’idée du blocus de Gaultier De Varennes a été proposée au Black Birds Consilium par un jeune et talentueux pilote des Auxilary, récemment intégré au sein du prestigieux Squadron, Rapture XXXVII. Une idée simple est efficace : bloquer tout trafic entrant en demandant à tous vaisseaux, hors Black Birds, de se dérouter, sous peine de destruction sans sommation. Depuis un mois, ils sont plusieurs centaines de CMDR à avoir tenté le forcing, perdant presque instantanément vaisseau, cargaison et parfois vie sous les feux implacables des pilotes des Black Birds. La porte parole du Consilium, Madame Alvinia de Messalina, s’est récemment exprimée sur ce blocus :

« Certes ce Blocus est une souffrance pour les populations locales. Nous le déplorons, mais une fois encore, nous soulignons que si ce petit chef de station, M. Postumus, avait la moindre trace de fierté et de justice, il aurait depuis longtemps laissé cette place qu’il usurpe depuis des mois ! Nous encourageons les populations dans la souffrance à rejoindre les rangs de notre Consilium ! Qu’elles soient assurées de notre bienveillance quant à leur bien-être et leur avenir ! Ce dernier ne se fera pas sans nous, quoi qu’il en soit, car, entendez-le bien, « Messieurs d’en-bas », nous ne lâcherons pas ! Et si certains affirment que notre blocus n’est qu’une tactique pour faire baisser l’influence de nos rivaux, ils se trompent ! Nous sommes des humanistes, n’ayant pour seul but : le bien-être des habitants du système Munfayl, NOTRE capitale historique, glorieuse et éternelle ! »

Depuis une semaine, le blocus a été renforcé, ne laissant que quelques rares vaisseaux passer, ces derniers transportant des vivres de base et médicaments pour les jeunes enfants, premières victimes du despotisme de M. Postumus. Comme à leur habitude, les Black Birds iront au bout sans faiblesse ni pitié, même s’ils doivent relancer un nouveau raide terrestre et raser la station, comme ce fut le cas en décembre dernier.

Lors d’une visite à Bondarek, Madame Alvinia de Messalina, a montré les hangars débordants de stocks :

« […]En attendant, des milliers de tonnes de vivres, initialement à destination de Gaultier De Varennes, sont stockés dans les entrepôts du Consilium. De la nourriture fraîche, des produits de première nécessité, des médicaments…et même les cadeaux de Noël dont ont été privés les enfants de Gaultier De Varennes suite au refus déraisonné de M. Postumus de nous rendre ce qui nous appartient. C’est un scandale qui me donne envie de pleurer, heureusement, grâce à nos talentueux pilotes, j’ose croire que ces populations auront un avenir ! »

 

Stock des vivres à destination de Gaultier de Varennes, qui ne seront pas livrés tant que le Blocus sera maintenu.
Stock des vivres à destination de Gaultier de Varennes, qui ne seront pas livrés tant que le Blocus sera maintenu.

 

Octavia Hebeny, pour Vox Veritas

A Propos de Octavia Hebeny / Economie, Politique

Octavia Hebeny / Economie, Politique
Octavia Hebeny est une journaliste de Vox Veritas depuis son lancement. Elle est spécialisée dans les articles économiques et politiques. Après des études en économies galactiques, elle intègre un journal indépendant à Crevit pour suivre la bourse du Marché local. Rapidement elle se fait une place au sein des hommes et femmes politiques dans un large rayon autour de Crevit. En septembre 3301 elle déménage à Munfayl pour suivre son compagnon (CMDR Manius Frowin), haut gradé dans les forces de sécurité du système Munfayl, dès l'arrivé au pouvoir des Black Birds. Son charisme lui permet très aisément de décrocher des interviews des plus hauts fonctionnaires et hommes politiques. Elle se dit de "pensée libre", mais celle des Black Birds lui convient bien plus que les autres !

Nous vous conseillons

Le Cmdr Azim Hutt sauve Alexandra Gidh

Soulagement! C’est le mot qui revient sur toutes les lèvres depuis l’annonce du sauvetage de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *