vendredi , 19 janvier | 17 : 28
Accueil / Faits Divers / Mystérieuse Disparition du « Borgne »

Mystérieuse Disparition du « Borgne »

Une vive émotion s’est emparée depuis quelques heures de la station Samson. « Le Borgne » patron du bar « Le Perséphone » situé coursive 32, semble en effet avoir mystérieusement disparu au milieu de l’après-midi. Malgré les appels réitérés des clients réclamant leur bière ou offrant une tournée, le tenancier est resté invisible.

Rappelons que « Le Borgne » fut autrefois un pilote, au temps de l’ancien Consilium. Blessé au combat, il était devenu ensuite le tavernier de la station. Il perdit la vie en 3245, lors de la destruction de Samson par les Zèbres verts. C’est aujourd’hui son “clone” qui assure le service à travers un hologramme recréé par le nouveau Consilium. Le barman s’est rendu célèbre par ses cocktails dont la composition reste secrète.

En l’absence du propriétaire des lieux, les autorités ont décidé la fermeture du Perséphone jusqu’à nouvel ordre, jetant dans le désarroi les pilotes assoiffés de retour de mission.

Fugue? Désertion? Démission? Ou simple défaut technique? Il est trop tôt aujourd’hui pour apporter des réponses à cette disparition, mais le Cmdr Giblood a d’ores et déjà fait savoir qu’il allait demander l’instauration d’un état d’alerte général; il a également déclaré qu’en attendant le retour éventuel du bistrotier, il s’occuperait de trouver d’autres sources d’approvisionnement en boissons diverses.

A Propos de Albert Blondin

Albert Blondin, romancier et journaliste, s'est rendu célèbre par ses reportages d'investigation. Il a découvert Munfayl et le Consilium au cours d'une enquête portant sur les asiles psychiatriques. Il n'a plus songé à en partir, surtout depuis qu'il a découvert l'UAlcool au Perséphone. Il met depuis quelque temps tout son talent à suivre les Black Birds sur les théâtres d'opération.

Nous vous conseillons

Escarmouches à la base INRA d’Alnath

La science à coups de plasma et de multi-cannons: c’est apparemment ainsi que le groupe …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *