vendredi , 15 décembre | 15 : 59
Accueil / Breaking news / Retour en scène de la porte parole

Retour en scène de la porte parole

Alvinia de Messalina - Portrait officiel

Les Black Birds sont éternels

Le « point presse » quotidien tenu par le Consilium a prit une tournure inattendue ce matin. Le Porte Parole par intérim, M. Slavan Griffin, a commencé la conférence de Presse par le balayage des affaires courantes, notamment des projets d’une nouvelle expansion à venir pour, finalement, aborder un sujet non inscrit à l’ordre du jour. Rien d’inhabituel, puisque le Consilium est connu pour ne pas abattre tous ses atouts quand il communique. Pour autant l’audience a été stupéfaite quand M. Griffin a prononcé ces mots :

« Mes chers amis, les points inscrits à l’Ordre du Jour sont maintenant épuisés. Il est temps pour moi de rejoindre la place qui est réellement la mienne, aux côté d’une grande Dame, d’une personne qui incarne aussi bien nos valeurs que notre avenir. Nos ennemis ont essayé de la briser, elle n’est revenue que plus forte. Nos ennemis ont voulu nous atteindre, ils ont échoués. Depuis mars dernier j’endosse un rôle qui n’est pas le mien. J’espère avoir rempli cette tâche avec honneur et professionnalisme, mais je suis heureux de rendre ma place à celle qui l’incarne mieux que quiconque. Je vous demande de bien vouloir accueillir celle qui a toujours été notre Porte-Parole : Madame Alvinia de Messalina »

La Porte Parole est arrivée, entourée par 4 hommes masqués de la Cohorte Perséphone, saluée par une salle électrisée. Sans peine, Mme de Messalina est montée sur le podium et nous a toisée de ses nouveaux yeux cybernétiques, montrant un tout nouveau visage !

 

Tremblez, vils ennemis

 

« Chers citoyens du Consilium, je vous remercie pour cet accueil aussi sincère que chaleureux. Je commencerai ce court discours en remerciant pour son formidable travail mon bras droit : Monsieur Griffin. Son aide a été précieuse et il a su gérer les affaires courantes, mais aussi plusieurs crises, sans faiblir et avec la détermination d’un Black Birds.

Comme vous le voyez, j’ai été mutilée par les barbares qui m’ont retenue en captivité pendant plus de 3 mois. Je ne reviendrais pas sur ce calvaire, ni sur les tortures que j’ai subie des mains de ces monstres inqualifiables. Ces hommes, que je broierais de mes mains quand le temps viendra, mon enlevé la vue. Mais, au final, il ne m’ont enlevé que cela. Tout le reste, sans le vouloir et a contrario de leurs ignobles desseins, ils me l’ont donné : Il m’ont donné une rage indéfectible, une détermination inépuisable, une volonté inébranlable, une force presque surnaturelle, et une foi, une foi éternelle en nos valeurs et pour nos combats quotidiens. J’aimerais leur dire, à ces vermines, qu’ils voulaient détruire le consilium et nous broyer. Leur défaite est totale et elle signe, de leur propre sang, leur avenir sombre et triste. GD 1192 Bureau sera rasé, annihilé et leurs partisans pourchassés !
La semaine dernière, les médecins m’ont rendu la vue. Je possède maintenant des capacités me permettant non plus de voir : mais de percevoir, de percer, d’analyser ce que les yeux de nos ennemis ne voient pas. J’ai perdu un sens, le Consilium me l’a rendu au centuple ! Ces nouveaux yeux seront ceux qui perceront l’avenir des Black Birds et éclaireront les ténèbres pour ceux qui nous suivront.

Ces derniers jours, m’ont permis de reprendre le fil des événements que nous traversons. J’ai été admirative de nos réussites, notamment dans les nouveaux systèmes que nous gérons. J’ai été parfois déroutée par des missions en demi-teintes et ne vous cache pas une certaine déception. Tout cela n’est que le passé, et ne nous intéresse pas. Le futur commence dans 2 jours à peine avec la seconde phase du programme Wilcard, dans les prochaines heures par une nouvelle tentative d’expansion, dans les prochaines semaines avec les batailles que nous devrons fièrement livrer, et ces ennemis à genoux suppliants notre clémence.

Citoyens du Consilium, fiers pilotes des Black Birds, forces de l’ombre, hommes et femmes de la Phalange Noire et de la Cohorte Perséphone, mais aussi fourbes mécréants : Sachez et criez que je suis de retour, plus forte et déterminée. Je suis de retour, car les hommes et les femmes meurent, mais les Black Birds sont éternels ! Tremblez, vils ennemis ! car :

Nous sommes les Black Birds
Nous sommes la Frontière ! »

 

Alvinia de Messalina - Portrait officiel
Alvinia de Messalina – Portrait officiel

 

 

A Propos de Paulus Paimaleth / Redacteur en chef

Paulus Paimaleth / Redacteur en chef
Paulus Paimaleth est le responsable et rédacteur en chef de VOX VERITAS, le journal officiel du Black Birds Consilium. Il est très impliqué en politique au sein du Consilium dont il défend les intérêts par dessus tout. Il est âgé de 52 ans. C'est un ancien commissaire aux comptes attaché aux tribunaux fédéraux. Il a quitté son poste suite aux trop nombreuses corruptions et manipulations politiques. Il s'est alors reconverti dans le journalisme et a suivi les cours du soir de la prestigieuse Académie de la communication, de l'information et du journalisme.

Nous vous conseillons

Le Cmdr Azim Hutt sauve Alexandra Gidh

Soulagement! C’est le mot qui revient sur toutes les lèvres depuis l’annonce du sauvetage de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *